EscaleRando Blog

Vos rêves d'aventures…

 L’Atlas est un massif montagneux du nord de l Afrique. Il s étend du sud ouest au nord est, en s  abaissant progressivement, sur les trois pays du Maghreb: Maroc, Algérie et Tunisie

Il se divise en trois parties :

L Atlas Saharien comprenant:

  • les Monts Aurès qui culminent au mont Chélia à 2328 m
  • la dorsale tunisienne qui culmine au Djebel Chambi à 1544 m

L Atlas Tellien comprenant :IM002871

  • le Djurdjura qui culmine à 2308 m
  • l’Ouarsenis qui culmine à 1985 m

L Atlas Marocain, divisé lui même en trois parties

  • le moyen atlas qui culmine à 3356 m
  • le haut atlas qui culmine à 4167
  • l anti atlas qui culmine à 3305

Le Maroc possède plusieurs grands massifs montagneux :

  • Le massif Volcanique du Jebel siroua coupe en deux le sillon sud atlantique qui s’ouvre à l’ouest sur la plaine du Sous.
  • M’goun : importante chaine du haut atlas central ; cette crête forme à plus de 4000 M un dôme entaillé de gorges étroites et de combes vertigineuses.
  • Le Rif et les chaines atlasiques encadrent à l’ouest une région tabulaire et c’est le moins élevé des quatre grands massifs marocains très humide avec des chaines de cèdres et de sapins et un versant aride sauvage
  • Le haut Atlas aux reliefs tantôt tabulaires tantôt en pics ou en clochetons, possède dans sa partie occidentale :
  1. Le sommet marocain le plus élevé le Toubkal 4167 M
  2. Le bloc volcanique du jebel siroua 3304 M prolongé par l’anti atlas au sud qui ferme le bassin de l’oued sous vers l’atlantique

Le point culminant est le Jbel Toubkal (4167 m) situé dans le massif du haut altas marocain.

Il attire de plus en plus de randonneurs occidentaux

Le Jbel Sirwa est un haut et très vaste volcan démantelé d’où émergent singulièrement des dykes et des culots de lave noirs. Le siroua est en fait un ancien strato-volanc.

Situé au sud du massif du Toubkal, le Jbel siroua (3305) est un ancien massif volcanique, ou se succèdent des kasbahs, Douars et villages de terres avec leurs greniers collectifs fortifiés appelés igoudars, symboles d’une tradition très forte,

Au pied de ces villages, dans les champs irrigués par les torrents, poussent l’orge, le blé, le safran, ainsi que des amandiers, Les femmes tissent des très beaux tapis et les vendent au Souk de Taznaght

L’élevage ovin constitue une autre importante ressource pour la population locale, de nombreuses bergeries appelées azib ponctuent les vastes espaces du massif, Celles-ci ne sont occupés par les berbères qu’une partie de l’année, Les troupeaux ne viennent paître en effet qu’au printemps et en été dans les pâturages d’altitude.

 S6302956                                                                S6300530

 

 

 

 

 

 

Categories: Tourisme Solidaire

Leave a Reply

*

Popular Posts

photo (21)

Actualité : 8ème

Le festival international du Safran de Taliouine se déroulera les ...

photo (21)

Un jour, une randonn

Niveau : Moyen + Equipement nécessaire : liste Mode de Transport : Marche - Mules ...

photo (21)

Actualité : Heure d

Le passage à l’heure d’été au Maroc se fera le ...

Sponsors